Mon combat, mon histoire...

Philippe Milia, candidat aux législatives 2017
pour la 6e circonscription de Seine Saint-Denis : Aubervilliers et Pantin.


Homme de terrain, fonctionnaire d’Etat, j’ai construit et forgé mon histoire dans cette circonscription d’Aubervilliers/Pantin : J’y suis arrivé jeune, tour à tour locataire à Pantin puis à Aubervilliers, j’y ai fondé ma famille, eu 3 enfants tous scolarisés dans ce secteur. Je me suis inscris des années durant dans la vie associative et notamment plusieurs années en qualité de Président de l’association de badminton (CMA). Et c’est assez naturellement que je me suis investi en tant qu’élu de 2008 à 2014 en restant proche de vous en permanence ; Je suis profondément attaché à ces quartiers qui m’ont vu, sans cesse, oser, apprendre et grandir.


Chers concitoyens, chères concitoyennes,

 

Les politiques de droite comme de gauche vous ont déçues ; je le sais ; je vous écoute et vous entends lorsque je vous rencontre dans les villes d’Aubervilliers et de Pantin. Beaucoup d’entre vous sont partagés entre l’abstention, c’est-à- dire laisser les autres décider pour vous et le vote Front National, synonyme d’un repli sur soi contraire à ce qui fait la grandeur de la France.
UNE AUTRE VOIE EXISTE : LA VOTRE, celle de la société civile.
J’ai pris la décision de quitter la famille politique qui était la mienne : le Parti Socialiste et de m’inscrire, en accord avec mes valeurs de gauche, dans une lutte que nous avons à mener ensemble :
Celle de l’intérêt général des populations sur tout le territoire national. Je suis citoyen et candidat aux élections législatives 2017 pour votre circonscription.
Homme de terrain, fonctionnaire d’Etat, j’ai construit et forgé mon histoire dans cette circonscription d’Aubervilliers/Pantin.
J’y suis arrivé jeune, tour à tour locataire à Pantin puis à Aubervilliers, j’y ai fondé ma famille, eu 3 enfants tous scolarisés dans ce secteur. Je me suis inscrit des années durant dans la vie associative et notamment plusieurs années en qualité de Président de l’association de badminton (CMA).Et c’est assez naturellement que je me suis investi en tant qu’élu de 2008 à 2014 en restant proche de vous en permanence ; Je suis profondément attaché à ces quartiers qui m’ont vu, sans cesse, oser, apprendre et grandir.
Aujourd’hui, je fais le choix de porter mes ambitions humanistes pour VOUS et avec VOUS à un niveau supérieur de l’Etat : à l’Assemblée Nationale. Il ne s’agit plus de prôner l’émancipation dans les discours de partis politiques : il s’agit d’agir maintenant ! Chaque citoyen a des compétences, des idéaux, des valeurs et peut les mettre au service d’une démocratie vivante !
Ma volonté est de faire vivre la République tant au niveau local qu’au niveau national et me saisir avec vous d’un outil formidable pour faire face aux enjeux contemporains : celui de la démocratie participative ; des expériences existent à travers le monde ; je saurai avec vous m’appuyer sur toutes les compétences nécessaires pour cela !
Député, je travaillerai à garantir vos libertés fondamentales, notamment en matière de sécurité, à protéger vos droits sociaux contre les régressions programmées par la droite extrême et l’extrême droite (protection sociale, santé, emploi, notamment pour les jeunes générations…).
Député, je serais proche de vous, et je prendrai en compte les besoins que vous exprimerez et je soutiendrai les initiatives locales.


C’est avec vous que je trouverai la force, les idées et les méthodes qui conviennent pour y parvenir. « Tout ce qui est fait pour moi, sans moi, est fait contre moi » - Nelson Mandela.